Les militaires japonais n’ont pas neutralisé le missile nord-coréen qui a survolé lundi le nord-est du Japon parce qu’il ne représentait pas une menace pour le pays

Selon le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, le missile tiré mardi par la Corée du Nord, ne représentait pas une menace pour le territoire japonais.

«Le survol du missile au-dessus de notre territoire est une menace sérieuse, jamais vue auparavant. Cela menace la paix et la sécurité dans la région et constitue une violation des résolutions du Conseil de sécurité», a déclaré M.Onodera.

«Les radars des forces d’autodéfense ont enregistré le vol du missile, mais comme il n’y avait aucune menace de dommages, il a été décidé de ne pas», a déclaré le ministre japonais.

«D’après les caractéristiques du vol, il est très probable que c’était un missile de portée moyenne. Nous avons constaté que trois pièces se sont été détachées du missile, mais les détails sont en train d’être analysés», a déclaré le ministre.Pyongyang a effectué mardi matin un nouveau tir de missile qui a survolé le nord-est du Japon. D’après la télévision nippone, le projectile s’est abattu dans le Pacifique, à 1.180 km de l’île de Hokkaido.

Le Premier ministre Shinzo Abe a déclaré que le gouvernement nippon ferait tout pour protéger les Japonais des missiles nord-coréens, informe la chaîne NHK. Yoshihide Suga, secrétaire général du cabinet nippon des ministres, a à son tour promis de riposter résolument à la menace nord-coréenne.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;