Au moins sept personnes ont été tuées mercredi dans une frappe aérienne contre la banlieue de Sanaa, capitale du Yémen, selon Reuters

Une frappe aérienne réalisée mercredi contre un poste de contrôle situé à 10 km à l’ouest de Sanaa a tué cinq passagers à bord d’un taxi et deux militaires armés en service au poste de contrôle, relate Reuters.

La coalition arabe menée par l’Arabie saoudite n’a pas encore commenté cette information.Un conflit armé se poursuit depuis 2014 au Yémen, opposant les rebelles houthis du mouvement chiite armé Ansar Allah et une partie de l’armée loyale à l’ex-Président Ali Abdallah Saleh, d’une part, et, de l’autre, les troupes gouvernementales et la milice loyales au Président Abd Rabbo Mansour Hadi. Le gouvernement est soutenu dans l’air et sur terre par la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite.

La coalition arabe effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Le conflit au Yémen a fait plus de 6.600 morts, dont environ la moitié de civils, selon les Nations unies.

Lien

Etiquette: ; ; ;