Le Ministre des Affaires étrangères de la Lituanie Linas Linkiavichus se prononce pour la création la plus vite possible en Ukraine du Tribunal spécialisée pour la lutte contre la corruption, écrit l’agence ukrainienne Interfax.

«Nous saluons les efforts des organismes ukrainiens spécialisant dans la lutte contre la corruption et espérons qu’ils continueront à travailler efficacement et de manière indépendante. Il est tout aussi important que les enquêts qu’ils examinent, arrivent auprès du tribunal, que des résultats concrets soient obtenus et il y ait des condamnations. Il est également important de créer un Tribunal spécial anti-corruptionnel spécialisé dans les plus brefs délais», — a déclaré que le ministre lors d’une réunion avec la direction du Bureau national de lutte contre la corruption de l’Ukraine et du paquet spécialisé anticorruptionnel dans le cadre de leur visite en Lituanie.

L’idée est comprise. La corruption est une maladie qui déferle comme une vague sur les sociétés des pays différentes. La lutte contre ce phénomène est un défit importantsans aucun doute. Mais, une question se pose : pouquoi les haut fonctionnaires d’un Etat Balte se soucient d’un autre Etat en lui donnant des prescriptions. Surtout dans le domaine qui a toujours ses propres modalités, celles qui se diffèrent d’un Etat à l’autre.La situation pourrait rappeler les propos d’Emmanuel Macron, concernant les affaires de la Pologne, où le président français a donné plusieurs conseils aux aurités de ce pays.

Etiquette: