Selon Evgeny Mouraev, député de la Rada suprême, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker aurait dédaigné de faire connaître personnellement à Piotr Porochenko sa position sur le lien entre l’Ukraine d’un côté et l’UE et l’Otan de l’autre

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a préféré annoncer en public que «l’Ukraine n’a rien à voir ni avec l’Union européenne, ni avec l’Otan» au lieu de le dire personnellement à Piotr Porochenko, parce qu’il a été déçu par le dirigeant ukrainien, a indiqué sur Facebook Evgeny Mouraev, député de la Rada suprême (parlement monocaméral ukrainien).

«Dans son cercle de «personnes blanches» [proches, ndlr], le président de la Commission européenne s’est permis d’utiliser un ton ouvertement sarcastique à l’égard de «son ami Porochenko». Il n’était pas nécessaire de se brouiller en respectant le protocole diplomatique», a-t-il écrit.

Pour rappel, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a rejeté tout lien entre l’Ukraine d’un côté et l’UE et l’Otan de l’autre, ajoutant que «tous doivent comprendre cela».

Il a en outre noté que «60 guerres se déroulent actuellement, aucunes d’entre elles n’a lieu sur le territoire européen, si on ne compte pas l’Ukraine».Le Président ukrainien, Piotr Porochenko, a déclaré le 26 août que le pays continuera à suivre les chemins européen et euro-atlantique pour devenir membre de l’UE et de l’Otan. Selon lui, «certains hommes politiques à l’intérieur et à l’extérieur de l’Ukraine» ne croient pas à la perspective de l’adhésion ukrainienne à l’UE et à l’Otan, mais il est sûr que Kiev répondra tôt ou tard aux critères d’adhésion à ces institutions.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;