Plus de deux millions de musulmans venus des quatre coins du monde entament mercredi le grand pèlerinage à La Mecque: un parcours en plusieurs étapes qui se déroule au coeur de la première ville sainte de l’islam et dans ses environs.

Для плеера требуется установить Flash Player

Les autorités saoudiennes ont mobilisé d’importants moyens et se sont dites prêtes à parer à toute éventualité alors qu’il y a deux ans une gigantesque bousculade avait fait près de 2.300 morts.

« Chaque fois, ce sont de nouvelles émotions », affirme Tidjani Traoré, consultant dans la fonction publique originaire du Bénin. Au fil des ans, « il y a eu des innovations en terme d’organisation et d’accueil des pèlerins. Aujourd’hui par exemple, les tentes sont climatisées », ajoute-t-il en assurant effectuer son 22e pèlerinage à l’âge de 53 ans.

De l’esplanade de la Grande mosquée aux sept minarets, les pèlerins convergent à pied vers la Kaaba, construction cubique enveloppée d’une lourde étoffe de soie noire brodée au fil d’or de versets coraniques. C’est dans sa direction que les musulmans du monde entier se tournent pour prier et autour de laquelle les pèlerins effectuent les sept tours rituels (tawâf).

Les fidèles se rendront ensuite à Mina, à cinq kilomètres à l’est de La Mecque, où s’amassent des centaines de milliers de pèlerins avant d’entamer jeudi à l’aube l’ascension du mont Arafat, le moment fort du pèlerinage.

Etiquette: ;