Plus de 100.000 membres des forces de sécurité saoudiennes ont été mobilisés pour protéger les quelque deux millions de fidèles attendus lors du Hadj, le pèlerinage annuel à la Mecque, qui débute cette semaine, a annoncé aujourd’hui le ministère saoudien de l’Intérieur.

Gardienne des lieux saints de l’islam, l’Arabie saoudite a été visée par des attaques des combattants du groupe Etat islamique (EI) au cours des deux derniers rassemblements.

Для плеера требуется установить Flash Player

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mansour Turki, a affirmé que les services de sécurité avaient démantelé plusieurs cellules terroristes à La Mecque et à Médine ces dernières années.

«Grâce à notre expertise et notre expérience avec al Qaïda et d’autres organisations terroristes, nous savons que leurs membres n’ont pas disparu même après la défaite de leur organisation», a-t-il dit, faisant référence au repli de l’EI en Irak et en Syrie.

«Donc nous ne négligeons pas la réalité d’une potentielle menace et nous avons pris toutes les mesures préventives nécessaires», poursuit-il.

Des mesures très strictes ont été prises aux entrées de La Mecque et de Médine, tout comme dans les aéroports et les ports.

Etiquette: ;