Le président des Etats-Unis a estimé aujourd’hui que discuter avec la Corée du Nord n’était «pas la solution», laissant entendre, dans un tweet ambigu, que la recherche d’une solution diplomatique avec le régime de Pyonyang était quoiqu’il arrive vouée à l’échec.

«Depuis 25 ans, les Etats-Unis discutent avec la Corée du Nord et les paient, victimes d’un chantage. Discuter n’est pas la solution!», a lancé le président américain, au lendemain du tir par le régime de Kim Jong-Un d’un missile au-dessus du Japon.

L’administration de Donald Trump, comme celle de Barack Obama avant elle, manie en permanence la carotte et le bâton face au régime nord-coréen avec l’espoir de la faire renoncer à ses programmes nucléaire et balistique.

Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson a clairement indiqué qu’il était ouvert à des négociations avec Pyongyang à condition qu’elles portent sur la dénucléarisation de la Corée du Nord.

«Ils sont prêts à limiter leurs actes provocateurs et peut-être que nous voyons là le chemin vers une forme de dialogue quelque part dans un futur proche», avait-il déclaré il y a une semaine.

Etiquette: ;