Le polémiste Dieudonné, condamné à plusieurs reprises pour injure raciale et provocation à la haine, a annoncé sur sa chaîne YouTube qu’il allait se rendre en Corée du Nord le 9 septembre.

Dieudonné le 20 mai dernier.

Il s’agit «d’oeuvrer pour la paix», a dit le polémiste, proche de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral qui doit l’accompagner en Corée du Nord après s’y être déjà rendu à l’invitation des autorités nord-coréennes.

«Au moment où les Etats-Unis organisent des exercices militaires dans la péninsule coréenne, il faut je crois se mobiliser», a dit Dieudonné sans faire référence aux tirs de missiles nord-coréens unanimement condamnés par l’ONU.

Le polémiste compte participer à «un festival de la paix» à Pyongyang. «L’émotion artistique a toute sa place au coeur de cette tension guerrière», a-t-il dit le sourire aux lèvres avant de se lancer dans la promotion de ses spectacles.

La Corée du Nord a effectué mardi un tir de missile balistique de portée intermédiaire au-dessus du Japon et promis de nouveaux tirs. Le tir nord-coréen a été «fermement» condamné par le Conseil de sécurité de l’ONU, qui avait récemment imposé à la Corée du Nord une septième volée de sanctions. Pékin et Moscou, les alliés-clés de Pyongyang, ont soutenu le texte, qui ne prévoit pas dans l’immédiat un renforcement des sanctions.

Etiquette: ;