Les autorités Allemandes ont décidé de distribuer gratuitement des pastilles d’iode à la population d’Aix-la-Chapelle, dans l’ouest du pays.

C’est une mesure préventive en cas de fuite radioactive. Une brochure présentant des conseils en cas d’accident, un plan d’alerte de la population, les informations via les médias et à partir de demain vendredi des distributions de comprimés d’iode : c’est dire si la menace d’un éventuel accident à la centrale nucléaire belge de Tihange est prise au sérieux.

Depuis 2012, où des microfissures ont été découvertes sur la cuve du réacteur 2 de la centrale, ce réacteur a été mis à l’arrêt puis la centrale a été finalement remise en service fin 2015, ce qui a provoqué de nombreuses réactions hostiles compte-tenu du vieillissement de l’installation et de sa position frontalière.

Seulement 70 km séparent Aix-la-Chapelle de la centrale. Si un accident s’y produisait avec des rayonnements radioactifs, le nuage radioactif aurait toutes les chances d’atteindre la ville.

Etiquette: ; ;