En choisissant parmi les options qui lui étaient présentées, Donald Trump a décidé personnellement de fermer le consulat russe de San-Francisco et des représentations commerciales de cet État à Washington et New York, a confié à Sputnik un haut responsable de l’administration américaine

Le Président Donald Trump a décidé en personne de fermer le consulat russe à San Francisco, ainsi que deux bâtiments utilisés par les diplomates russes à Washington et à New York, en choisissant parmi les variantes qui lui avaient été présentées, a déclaré à Sputnik un haut responsable de l’administration américaine.

«Des variantes ont été présentées à Donald Trump par son équipe sur la sécurité nationale, et il a pris cette décision en personne», indique la source.

Selon ce même responsable, Donald Trump n’a pas exprimé son intention de discuter de cette décision par téléphone avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Le département d’État américain a annoncé jeudi que la Russie devrait fermer d’ici samedi son consulat général à San Francisco et ses missions commerciales à Washington et New York.Vladimir Poutine a déclaré fin juillet que le nombre d’employés de la mission diplomatique américaine en Russie devait être égal à celui de la mission russe aux États-Unis, soit 455 personnes. Selon lui, 755 employés de l’ambassade américaine doivent quitter le pays. Le ministère russe des Affaires étrangères a demandé aux États-Unis de réduire le nombre d’employés de l’ambassade avant le 1er septembre.

Les autorités russes ont imposé ces sanctions diplomatiques à l’encontre des États-Unis en réponse à l’adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses. Moscou a en outre interdit à partir du 1er août au personnel de l’ambassade l’accès à une résidence et à un entrepôt.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;