Comme il s’est avéré lors des audiences au tribunal, l’auteur de l’attaque devant le palais de Buckingham a choisi cet endroit par erreur. Initialement, l’agresseur avait l’intention d’attaquer le château de Windsor, mais son GPS l’a dirigé vers un pub

Le chauffeur d’Uber Mohiussunnath Chowdhury, qui a attaqué des agents de police devant le palais de Buckingham avec un sabre, le 25 août, avait planifié une attaque contre le château de Windsor mais n’a pas réussi à s’y rendre en raison d’une erreur de son GPS, annonce le journal The Guardian.Comme il s’est avéré lors des audiences du tribunal, l’assaillant a quitté son domicile de Luton deux heures avant l’attaque afin de se rendre au château de Windsor, la résidence des monarques britanniques. Mais le navigateur GPS ayant confondu les requêtes, le terroriste s’est retrouvé dans un pub du même nom.

Au vu de la situation, Mohiussunnath Chowdhury a continué sa course, qui s’est terminée au centre de Londres, devant le palais de Buckingham.

Le 25 août, un homme au volant d’une Toyota Prius a conduit son véhicule dans un endroit interdit du parking devant le palais de Buckingham et a bloqué le passage à une voiture de police.

À l’intérieur de son automobile, la police a trouvé un sabre mesurant 1,20 mètre posé sur le sol du siège passager. L’assaillant l’a saisi et en criant «Allahou Akbar» a blessé trois membres des forces de l’ordre non armés, avant d’être neutralisé avec du gaz incapacitant.Deux officiers ont été transportés en ambulance à l’hôpital avec des blessures mineures, tandis que le troisième n’a pas nécessité de traitement hospitalier.

Le Britannique a été inculpé pour terrorisme et présenté à un juge jeudi.

L’attaque au couteau devant Buckingham est survenue dans un contexte de multiplication des attentats djihadistes en Europe. Le même soir, un Belge d’origine somalienne avait agressé à Bruxelles des soldats au couteau, avant d’être abattu.

Lien

Etiquette: ; ;