Malgré les récentes allégations de son ministre de la Défense, le gouvernement sud-coréen n’envisagerait pas de déployer des armes nucléaires américaines sur son territoire

Séoul n’envisage pas de déployer sous peu des armes nucléaires en Corée du Sud, relate l’agence Yonhap.«Nous n’avons jamais considéré qu’il était nécessaire de déployer chez nous des arsenaux nucléaires des États-Unis», a indiqué aux journalistes le porte-parole du gouvernement sud-coréen.

Il est à noter que cette déclaration de la Maison-Bleue fait suite à une récente rencontre entre le ministre sud-coréen de la Défense, Song Young-moo, et le chef du Pentagone, James Mattis, au cours de laquelle celui-ci aurait évoqué une telle possibilité.

Pour rappel, Donald Trump, qui avait d’abord averti sur un ton diplomatique que «toutes les options» étaient sur la table, a laissé entendre mercredi dernier que l’option diplomatique était vouée à l’échec.«Les États-Unis discutent avec la Corée du Nord et leur paient de l’argent extorqué, depuis 25 ans. Parler n’est pas la solution!», a-t-il écrit.

Des propos rapidement tempérés par son ministre de la Défense James Mattis. «Nous ne sommes jamais à court de solutions diplomatiques», a-t-il assuré.

La Corée du Nord justifie ses ambitions militaires par la nécessité de se protéger des États-Unis. D’après les analystes, son programme balistique a fait des progrès considérables malgré sept trains de sanctions de l’Onu.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;