Sur fond de nouvelles tensions autour de la péninsule de Corée, les acteurs du marché continuent à investir dans un des actifs les plus sûrs, faisant ainsi bondir les prix de l’or

La situation autour de la Corée du Nord fait de nouveau s’envoler les prix de l’or, comme en témoignent les statistiques boursières.

À 18h44, heure de Paris, les contrats à terme sur l’or pour livraison en décembre ont augmenté de 8,36 dollars (soit de 0,64%) pour atteindre 1.322,33 dollars l’once troy.

Les contrats à terme sur l’argent pour livraison en septembre se vendent à 17,51 dollars l’once, soit une hausse de 17,51%.

«Le test d’un missile coréen a aidé le prix de l’or à atteindre sûrement la barre de 1.300 dollars par once troy», estime l’analyste chez INTL FC Stone Edward Meir, cité par l’agence Reuters.

Dans la nuit de lundi à mardi, la Corée du Nord a effectué un nouveau tir de missile qui a survolé le Japon avant de s’écraser dans l’océan Pacifique 14 minutes après son lancement.

Le tir a provoqué un tollé international, le Premier ministre japonais Shinzo Abe ayant évoqué «une grave menace pour la nation». Les forces d’autodéfense japonaises n’ont cependant pas abattu le missile, jugeant qu’il ne représentait pas de menace pour le pays.Pour sa part, le leader nord-coréen a affirmé que ce «tir expérimental» constituait «la première étape des opérations militaires de la RPDC dans le Pacifique».

Rappelons que les tensions géopolitiques augmentent traditionnellement la demande sur les actifs sûrs, dont l’or.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;