Commentant la fermeture du consulat russe de San-Francisco, le chef de la diplomatie russe a rappelé que Moscou se réservait le droit de prendre des mesures de rétorsion à l’égard des États-Unis et a promis une réponse «dure»

Toute démarche américaine à l’égard de la Russie considérée comme nuisible sera suivie d’une réponse, a promis ce vendredi 1er septembre le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Prenant la parole à l’occasion de la rentrée à l’Université des relations internationales de Moscou, le ministre est revenu sur la récente décision américaine de fermer le consulat russe de San-Francisco:

«Nous répondrons de façon dure aux démarches qui nous causent préjudice et qui ne sont dictées que par la volonté de gâcher nos relations avec les États-Unis», a-t-il indiqué.

Le département d’État américain a annoncé jeudi que la Russie devrait fermer d’ici samedi son consulat général à San Francisco et ses missions commerciales à Washington et New York.

En réaction à la fermeture d’établissements diplomatiques aux États-Unis et au renvoi de diplomates russes, Moscou a précédemment sommé Washington de réduire à 455 les effectifs de son ambassade en Russie pour ramener le personnel des représentations diplomatiques américaines au même niveau que celui du personnel des représentations russes aux États-Unis. Washington a exigé pour sa part de fermer, d’ici au 2 septembre, le consulat de San Francisco et deux annexes à Washington et New York.

Etiquette: ; ; ; ; ;