Un groupe disant vouloir combattre la haine à Québec a distribué au cours des dernières semaines des tracts à caractère islamophobe aux alentours du Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) à Sainte-Foy.

«Les Brigades de l’Amour» ont même fait du porte-à-porte pour livrer en personne des copies de leur «Bulletin Rose».

Une résidente du secteur de Notre-Dame-de-Foy a été «complètement terrorisée» après avoir reçu la visite d’un homme dans la cinquantaine, tout de noir vêtu et arborant une barbe blanche, rapporte un de ses amis, Filip Novakovic, qui est l’attaché politique du député fédéral de Louis-Hébert, Joël Lightbound.

«L’homme, quand il a compris qu’elle était musulmane, s’est mis à l’injurier», raconte M. Novakovic, selon qui au moins une autre personne a ouvert la porte à des membres des Brigades de l’Amour. La dame n’a pas voulu témoigner au Soleil, même de manière anonyme, par peur de représailles. Elle n’a pas non plus déposé de plainte à la police.

Cependant, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) dit avoir été mis au fait de la distribution de ce tract. «Chaque information que le SPVQ reçoit est analysée et traitée», s’est contenté d’ajouter le porte-parole, Étienne Doyon.

Etiquette: ; ;