Des représentants du Département d’État et des forces de l’ordre des États-Unis ont fait appel à un service de serrurerie et ont demandé à ses spécialistes de se rendre à l’édifice de la mission commerciale russe à Washington

Alors que des perquisitions se déroulaient dans la mission commerciale russe à Washington, un spécialiste de l’entreprise Liberty Lock & Security (Maryland), spécialisée dans le domaine de la serrurerie, est entré dans l’édifice par la porte de service aux alentours de 15h00 (heure locale, ndlr), a indiqué le journaliste présent sur les lieux.Peu après, des policiers, boîtes et lampes de poche en main, sont entré dans le bâtiment par le portail principal.

Il est à noter que les représentants des services de sécurité chargés des perquisitions s’abstiennent pour le moment de tout commentaire.

Au demeurant, le Département d’État a qualifié la situation de «ronde» de routine et d’«inspection», tout en niant le fait que les autorités américaines aient menacé de casser les portes des missions diplomatiques russes aux États-Unis.

Rappelons que les relations diplomatiques entre Moscou et Washington sont entrées dans une nouvelle spirale de tensions jeudi dernier, lorsque les autorités américaines ont exigé que Moscou ferme son consulat général à San Francisco ainsi que ses deux représentations commerciales à Washington et à New York à compter de samedi.En réaction à la fermeture d’établissements diplomatiques aux États-Unis et au renvoi de diplomates russes, Moscou avait précédemment sommé Washington de réduire à 455 personnes les effectifs de son ambassade en Russie, dans un souci de ramener le personnel des représentations diplomatiques américaines au même niveau que celui du personnel des représentations russes aux États-Unis.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;