L’amélioration de la situation en Syrie pour les civils et le gouvernement du pays offre une «possibilité historique» de mettre un terme à la crise dans laquelle se trouve ce pays depuis des années, estime le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, pense que l’amélioration de la situation en Syrie crée «une possibilité historique» de parvenir à une solution politique de la crise qui ravage ce pays:

«À ce jour, les conditions dans lesquelles se trouvent le gouvernement et le peuple syrien se sont améliorées, les groupes extrémistes et radicaux se trouvant en position défavorable, ce qui crée la possibilité historique de trouver une solution politique [de la crise syrienne, ndlr]», est-il indiqué dans un message publié sur le site officiel du gouvernement iranien.

D’après M.Zarif, les questions de la résolution des crises en Syrie, au Yémen, au Bahreïn et dans d’autres pays du Proche-Orient ne doit pas passer par les armes, mais par le dialogue politique, elle doit impliquer les peuples de ces pays à la construction de leur avenir.

Et de poursuivre que les États étrangers peuvent contribuer à trouver une solution politique à la crise, mais ne peuvent pas imposer leurs visions, a déclaré M. Zarif, qui a également remarqué que de grands efforts à cet égard ont été déjà faits à Astana et seront encore produits pour le règlement de la crise syrienne.

Etiquette: ; ;