La justice iranienne a confirmé en appel la peine de dix ans de prison pour un Américain, deux Irano-américains et un ressortissant libanais accusés de « collaboration » avec les Etats-Unis, a annoncé dimanche le procureur général de Téhéran.

Reproduite par l’agence Mizanonline qui dépend du ministère de la Justice, cette annonce intervient en pleine tension entre l’Iran et les Etats-Unis, qui ont durci le ton à l’égard de Téhéran depuis l’arrivée au pouvoir du président Donald Trump.

Un ressortissant américain « a été condamné à dix ans de prison pour collaboration avec des gouvernements étrangers et sa peine a été confirmée en appel », a déclaré Abbas Jafari Dolatabadi, le procureur général de Téhéran.

Il s’agit de Xiyue Wang, cité comme étant un Sino-Américain dont la condamnation à dix années de réclusion avait été annoncée le 17 juillet par la justice iranienne, qui l’accuse d »’infiltration » sans fournir aucun détail sur les faits reprochés.

Par ailleurs, « un ressortissant libanais (Nezar Zaka) a été condamné à dix ans de prison pour collaboration avec le gouvernement américain », a confirmé le procureur dimanche.

« De même, deux ressortissants iraniens (ayant aussi la nationalité américaine, ndlr) ont été condamnés à dix ans de prison pour collaboration avec un gouvernement ennemi. Leurs peines ont été confirmées en appel », a-t-il ajouté.

Ces deux ressortissants irano-américains, l’homme d’affaires Siamak Namazi et son père Mohammad Bagher Namazi, ont été condamnés ainsi que le Libanais Nezar Zaka et trois autres personnes en octobre 2016 à dix ans de prison pour « espionnage » au profit de Washington.

Etiquette: ; ; ;