Les forces du général libyen Khalifa Haftar, qui contrôlent l’est du pays, ont annoncé aujourd’hui avoir bombardé dimanche soir des positions de l’EI situées entre Syrte et Waddane, une ville située à 230 km plus au sud.

Chassés de la ville méditerranéenne en décembre au terme de sept mois d’offensive menée par des miliciens libyens appuyés par des frappes aériennes américaines, les combattants de l’EI ont repris pied ces dernières semaines dans cette région.

Selon des responsables libyens, les djihadistes y ont lancé des attaques contre les forces de sécurité, établi des barrages routiers ou encore pris le contrôle de mosquées pendant la fête musulmane de l’Aïd al Adha.

Etiquette: ;