Les livraisons éventuelles d’armes mortelles américaines en Ukraine ne changeront pas en principe la situation dans Donbass, mais cela peut entraîner une augmentation du nombre de victimes, provoquer l’utilisation de la force militaire dans d’autres territoires, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

« C’est une décision souveraine des États-Unis, à qui vendre des armes ou à fournir gratuitement, et du pays qui reçoit cette aide. Mais il n’y a aucun moyen d’influencer ce processus, mais il existe des règles et des approches internationales générales – les livraisons dans la la zone du conflit ne favorisent pas la pacification, mais font déterriorer la situation dans le Donbass », a déclaré Poutine lors de la conférence de presse sur les résultats du sommet BRICS, mardi.

« Je tiens à souligner que tout est clair : rien ne changera. » Le nombre de victimes peut augmenter, et cela est malheureux « , a-t-il répété.

Selon lui, « il y a encore un point auquel on doit faire attention – qui porte de telles idées ».

« C’est la situation où les républiques autoproclamées ont assez d’armes, y compris capturées du côté opposé, des bataillons nationalistes et, si les armes américaines entrent dans la zone de conflit, il est difficile de dire comment les républiques autoproclamées réagiront – peut-être qu’elles enverront leur armement disponible dans d’autres zones de conflit qui sont sensibles à ceux qui créent des problèmes pour eux », prévient Poutine.

Etiquette: ;