Les sénateurs s’intéressent à une rencontre organisée le 9 juin 2016 dans la tour Trump entre une avocate russe, un lobbyiste américano-russe et des proches de Donald Trump.

Le fils aîné du président américain, Donald Trump Jr, a commencé à êtreinterrogé, jeudi 7 septembre, à huis clos par les membres de la commission sénatoriale des affaires judiciaires qui enquête sur les ingérences présumées de la Russie pendant la campagne présidentielle américaine.

Les sénateurs s’intéressent particulièrement à une rencontre organisée le 9 juin 2016 dans la Trump Tower et à laquelle ont participé une avocate russe, Natalia Vesselnitskaïa, un lobbyiste américano-russe, Rinat Akhmetchine, le fils aîné de Donald Trump, le gendre de l’homme d’affaires, Jared Kushner, et le conseiller en stratégie politique, Paul Manafort.

Nouvelle audition

Donald Trump Jr., 39 ans, a reconnu en juillet cette entrevue. Jeudi, il a déclaré aux membres de la commission sénatoriale des affaires judiciaires qu’il était important d’avoir des informations sur « l’aptitude » d’Hillary Clinton à devenirchef de l’Etat, écrit le New York Times. Mais, selon le fils aîné du président américain, rien n’est sorti de cette réunion.

Outre cette audition, Donald Trump Jr devrait être entendu par la commission du renseignement d’ici à la fin de l’année.

Jared Kushner, s’est pour sa part expliqué, en juillet, sur ses liens avec la Russie avant et après l’élection, devant les commissions du renseignement de la Chambre des représentants et du Sénat.

Ces enquêtes des commissions parlementaires sont distinctes de celles menées par le procureur spécial Robert Mueller.

Donald Trump comme Vladimir Poutine rejettent toute idée de collusion en vue de faire élire le président des Etats-Unis.

 

Etiquette: ;