La menace nord-coréenne s’intensifie au Japon. De nouvelles sanctions contre Pyongyang vont être discutées ces prochaines heures à l’ONU.

Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, s’est prononcé lundi à Tokyo pour un renforcement des moyens de défense du pays, alors que la menace nord-coréenne s’intensifie dans la région. Le Conseil de sécurité de l’ONU doit discuter dans quelques heures de nouvelles sanctions contre Pyongyang.

«Personne d’autre ne vous défendra si vous n’avez pas vous-mêmes la volonté de vous défendre», a déclaré M. Abe devant des gradés des forces d’autodéfense (nom de l’armée japonaise). «Nous allons prendre toutes les mesures appropriées envers (les incidents comme) le tir d’un missile au-dessus du Japon», a-t-il ajouté.

M. Abe a en outre demandé à son ministre de la défense, Itsunori Onodera, de préparer un projet de stratégie de défense à moyen terme.

Le premier ministre, qui est connu pour être depuis longtemps le chantre d’une extension des moyens et prérogatives militaires de l’archipel, estime également «inévitable un renforcement de l’alliance nippo-américaine» pour assurer la sécurité de la région.

Etiquette: