Ex-président de la Géorgie, ancien gouverneur de la région d’Odessa, Mikhail Saakachvili a déclaré qu’il avait laissé son passeport ukrainien dans le bus à la frontière ukraino-polonaise, puis « la police est venue et a volé le passeport ».

Privé de la citoyenneté ukrainienne, Saakachvili dimanche soir, avec le soutien des partisans, a traversé les rangs des gardes-frontières et les agents de la loi au poste de contrôle Shéguini et a s’est trouvé en Ukraine. L’assistant du chef du Service des frontières de l’État Oleg Slobodyan a déclaré que Saakachvili avait franchi illégalement la frontière ukrainienne, puisqu’il n’avait pas franchi le contrôle des frontières. Une enquête criminelle a été commencée sur le franchissement illégal de la frontière.

Для плеера требуется установить Flash Player

« Hier, j’ai traversé la frontière polonaise avec un document lgal ukrainien, les Polonais l’ont tamponné, je suis venu chez les Ukrainiens, comme la loi l’exige. Lorsque j’ai été amené par des personnes en Ukraine, j’ai laissé le passeport dans le bus, la police est venue, a fouillé le bus et volé mon passeport », a déclaré Saakachvili lors d’une séance d’information diffusée par les chaînes de télévision ukrainiennes.

Avec cela il a noté il ne se considère pas comme criminel dans le cadre de l’incident de la pénétration illégale sur le territoire ukrainien.

Etiquette: ;