Le renforcement de l’influence et de la propagation de l’islam dans les Balkans n’est pas du tout un accident.

Si la foi et la religion ont joué un rôle fondamental depuis des temps immémoriaux, aujourd’hui nous voyons l’incarnation du plan le plus ambitieux et le plus dangereux : saisir l’esprit du monde et en imposer une suele foi — l’islam. Nous observons une sorte de campagne contre le christianisme.

Ce n’est pas une exagération, car le processus même est évident et se développe à toute vitesse. Il convient de noter que le projet de l’islamisation a un aspect politique, c’est-à-dire que nous parlons plutôt de l’utilisation de la religion comme instrument d’influence et de pression pour gagner le pouvoir sur la conscience de la société — pour une soumission complète. Ou, autrement dit, — la guerre la plus inattendue, que nous pourrions appeler «jihad spirituel».

Pourquoi tout commence par les Balkans ?

Les dernières décennies, les Balkans et l’Europe ont connu beaucoup de crises : sociale, politique et morale. Et si la civilisation chrétienne avait toujours des bases fortes, la démocratie «à la mode» a causé jusqu’aujourd’hui de grands dégâts aux valeurs et à la morale traditionnelles chrétiennes. Par contre, la civilisation islamique pour sa part est prête à renaître encore, avec embrasser le monde entier. Nous pouvons analyser ce conflit de civilisations sous deux aspects.

D’une part, с’est la Turquie qui favorise la politique du néo-ottomanisme et cherche à relancer l’Empire ottoman, en renforçant son influence dans les Balkans grâce à la construction massive des mosquées pour les musulmans vivant dans la région.

D’autre part, nous subissons une propagande active qui se déroule à plusieurs niveaux, mais se manifeste tout d’abord dans les sermons des orarots nouvellement nés (imams) qui, de toute manière, s’opposent la nouvelle voie vraie de l’islam et au déclin des valeurs européennes.

Le financement fort par l’Arabie Saoudite avec des fonds islamiques y occupe une des places importante : ouverture des écoles islamiques, propagande par les théologiens bien formés et, bien sûr, diffusion des idées radicales.
La propagande radicale active a lieu précisément dans les Balkans au sein de la population musulmane. Le nombre de prédicateurs venus de l’Arabie Saoudite ou à l’aide de l’Arabie Saoudite en Bulgarie, Macédoine, Monténégro, Serbie, Bosnie-Herzégovine au cours des dernières années porte ses fruits — l’Islam s’enracine sur ces territoires : invisiblement, mais solidement.

Lien

Etiquette: ;