Censé se tenir du 23 au 27 octobre prochain à Lomé, ce sommet est renvoyé à une date ultérieure. Pour les observateurs, la crise politique actuelle au Togo est à l’origine de ce report.

Selon un communiqué de la présidence togolaise, il a été décidé d’un commun accord de reporter le sommet Afrique Israël. Ceci à la demande du président de la République togolaise et à la suite des consultations avec le Premier Ministre de l’État d’Israël.

Ce changement permettra d’optimiser les préparations et d’assurer la réussite de cet événement qui aura lieu à une nouvelle date à convenir, selon la même source.

Mais ces arguments sont balayés par d’autres sources. Comme nous l’indique le Togolais, Dany Ayida, de la National démocratie institut NDI, auteur du livre Togo le prix de la démocratie. Pour lui, la situation politique actuelle au Togo est à l’origine du report de ce sommet.

« Pour moi, il ne fait pas de doute que c’est le climat politique actuel au Togo qui a poussé Israël à demander le report de ce sommet. Le sommet Afrique-Israël est un événement que le pouvoir togolais voulait organiser pour donner à Faure Gnassingbé une stature internationale, » affirme Dany Ayida. 

« Nous savons qu’il s’appui depuis quelque temps sur les services israéliens pour sa sécurité personnelle. Cela montre que Gnassingbe Faure ne fait plus confiance à son armée, à sa garde prétorienne, » poursuit-il.

Lien

Etiquette: ;