La Maison-Blanche a estimé mercredi qu’une journaliste de la chaîne sportive ESPN devrait être licenciée pour avoir qualifié le président américain Donald Trump de «suprémaciste blanc» sur Twitter.

«C’est l’un des commentaires les plus scandaleux qu’on puisse faire et je pense que c’est sûrement un motif de licenciement pour ESPN», a commenté la porte-parole de la présidence, Sarah Huckabee Sanders, interrogée sur le message de Jemele Hill, coprésentatrice de SportsCenter, l’émission phare de la chaîne de télévision.

Originaire de Detroit, la journaliste, afro-américaine, avait écrit lundi que Donald Trump était «de toute «sa» vie le président le plus ignorant, insultant», puis affirmé qu’il était «un suprémaciste blanc qui s’est largement entouré d’autres suprémacistes blancs».

Etiquette: ;