La pression sur la population serbe se poursuit au Kosovo-Metohija, a déclaré le ministre serbe des Affaires étrangères Ivica Dacic qui a commenté ce qui s’était passé la veille, quand la police du Kosovo a arrêté un Serbe, employé de la Croix-Rouge de Serbie.

«Ce sont des méthodes pour intimider les Serbes et essayer de montrer qu’ils peuvent être accusés de tout, nous devons être prêts et avoir des équipes d’avocats capables de protéger nos citoyens», a déclaré Dacic.

«La communauté internationale est souvent en colère, et j’ai eu des problèmes après la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU lorsque j’ai parlé des mensonges de la part de Pristina», a-t-il ajouté.

Ivica Dacic et le président de la Serbie Aleksandr Vucic, participeront à la réunion de l’ONU, où la situation au Kosovo-Metohija sera l’un des sujets clés de discussion.

Etiquette: