Des milliers de Mouscronnois se sont rendus, samedi matin, sur la place de Luingne (Mouscron) où se déroulent les funérailles d’Alfred Gadenne, bourgmestre de Mouscron assassiné lundi dernier.

Для плеера требуется установить Flash Player

De nombreuses personnalités politiques dont le Premier ministre Charles Michel, le président du cdH Benoît Lutgen et le président du PS Elio Di Rupo étaient présents pour rendre un dernier hommage au bourgmestre. La place de Luingne était noire de monde ce samedi matin.

Des milliers d’anonymes se massaient autour de la petite église St-Amand de Luingne, où se déroulaient les funérailles d’Alfred Gadenne. Si le soleil brillait en ce jour d’automne, le recueillement et l’émotion se ressentaient sur le visage des Mouscronnois, peinés par la disparition soudaine de leur bourgmestre si populaire.

Une haie d’honneur constituée de policiers et de pompiers a accueilli la famille du défunt et les personnalités politiques locales, régionales et nationales. Le Premier ministre Charles Michel avait fait le déplacement à Luingne de même que le président du cdH Benoît Lutgen, le ministre-président wallon Willy Borsus, le bourgmestre de Frasnes et ministre wallon Jean-Luc Crucke, le président du PS Elio Di Rupo, Joëlle Milquet ou encore le président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte.

«Alfred faisait beaucoup plus que représenter Mouscron, il l’incarnait», a souligné, ému, Benoît Lutgen président du cdH auquel appartenait Alfred Gadenne. «C’était un modèle en politique, un grand homme qui s’en va», a déclaré Joëlle Milquet, ancienne ministre cdH.»

«Je l’avais encore eu au téléphone lundi. Je n’ai pas compris ce qui était arrivé. Je ne comprends toujours pas», a dit Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Budget.

«Il était l’ami de tous, il connaissait quasiment tout le monde», a souligné Michel Franceus, premier échevin de la Ville.

Lien

Etiquette: ; ;