Un groupe de militants du mouvement terroriste «État islamique» s’est rendu à l’armée syrienne à Deir ez-Zor, a déclaré à l’Agence «Novosti» une source bien informée dans la ville.

«Bien qu’il s’agisse d’une petite quantité», a déclaré la source. Dans quelles circonstances les terroristes se sont rendus, la source ne précise pas.

Selon la source, cela indique que les terroristes de Deir ez-Zor aujourd’hui sont considérablement affaiblis et ne peuvent pas continuer à résister pendant longtemps.

À la veille des troupes syriennes ont réussi à entrer dans le bourg d’Al-Muria, et aussi à libérer des militants les chaînes de montagnes Sarda et Carrum. Les militants sont rejetés de Deir ez-Zor à la distance de 5 — 7 kilomètres à l’est des limites de la ville, au-delà de l’Euphrate. Plus tôt, il a été signalé que Deir ez-Zor, libérée au début de septembre, revenait progressivement à une vie paisible après la levée du blocus.

À ce jour, de féroces batailles se poursuivent dans la région de Jafra, à la périphérie de la ville, où l’armée du SAR se déplace jusqu’à l’Euphrate. Les terroristes continuent de résister, alors que le long de la rivière dans la région de Jaffa est la principale route d’approvisionnement de l’EI à partir de la ville de Mayadin vers Deir ez-Zor.

Etiquette: ;