Le roi Abdallah II de Jordanie et le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, ont examiné, à New York, les derniers développements des crises régionales.

Les deux parties ont tenu un entretien, dimanche au siège de l’ONU à New York, a indiqué un communiqué de la cour royale, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, lundi.

La réunion a permis de passer en revue « les développements dans la région et le rôle joué par la Jordanie et l’ONU pour identifier des solutions politiques aux crises dans la région », a relevé le communiqué.

La réunion a également porté sur les développements sur la scène syrienne, en particulier en ce qui concerne les zones de désescalade, et les efforts déployés pour identifier une solution politique à la crise, dans le cadre du processus de Genève.

En outre, la rencontre a également été consacrée à la situation en Irak, et à la relance du processus de paix entre les Palestiniens et les Israéliens sur la base de la solution à deux États et les résolutions internationales.

Selon le communiqué, l’entrevue a également permis d’aborder les charges imposés par les réfugiés syriens à l’économie jordanienne, et la nécessité d’accroître le soutien de la communauté internationale aux pays d’accueil.

Le roi de Jordanie, Abdallah II, est à New York pour participer aux réunions de la 72e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le Prince héritier de Jordanie, Hussein bin Abdallah, prononcera un discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies au nom du roi.

Etiquette: ;