Un prêtre catholique enlevé par des partisans du groupe Etat islamique (EI) qui ont occupé il y a près de quatre mois une partie de Marawi, ville du sud des Philippines, est libre, ont annoncé lundi les autorités.

Le père Teresito Suganob a participé à une conférence de presse organisée au quartier général de l’armée à Manille. D’après le ministre de la Défense Delfin Lorenzana, il a été libéré samedi soir quand les troupes ont pris le contrôle du centre de commandement des islamistes dans une mosquée de Marawi.

Etiquette: ; ;