L’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahreïn et l’Égypte ont confirmé leur demande pour que le blocus du Qatar s’achève.

Les ministres des Affaires étrangères du G-4 arabe ont tenu une réunion dans les locaux de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, où ils ont réaffirmé l’unité de leur position envers le Qatar.

« Nous nous sommes réunis pour confirmer notre volonté de règlement politique de la crise, à condition que Qatar promette de réaliser la liste de 13 revendications et de six principes », a déclaré le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shukri.

« Nous nous efforçons de normaliser les relations avec Qatar, pour que Qatar cesse de soutenir et de parrainer le terrorisme et de déstabiliser et d’interférer dans les affaires internes de nos quatre pays », a-t-il déclaré.
On s’attend à ce que, dans les locaux de l’Assemblée générale des Nations Unies, le président américain Donald Trump rencontrera l’émir du Qatar Sheikh Tamim bin Hamad Al Thani, où les deux hommes politiques vont diccuter les relations entre Doha et les pays voisins.

Etiquette: ;