Les pertes totales de l’Italie à cause des sanctions anti-russes ont dépassé 10 milliards d’euros, a déclaré Serguéy Cheremine, chef du département des relations économiques et internationales étrangères de Moscou.

Cette information a été promulguée au forum économique de San Giorgio Maggiore dans le cadre des Journées de Moscou en Italie.

La guerre commerciale a déjà entraîné une perte totale de plus de 10 milliards d’euros après la réduction des exportations des produits italiens vers la Russie. En même temps, seule la région de la Vénétie a perdu plus de 3 milliards d’euros, et c’est l’agro-industriel de la région qui a souffert le plus, a déclaré Cheremine.
Il convient de noter qu’en Italie elle-même, plusieurs estiment que les pertes de la «guerre de sanction» sont encore plus élevées. Ainsi, le président de la Chambre de commerce italo-russe, Rosario Alessandrello, a estimé qu’en raison du contre-embargo russe, de 11 à 12 milliards d’euros d’exportations vers la Russie et 200 000 emplois sont perdus.
Cela ne peut pas être ajusté, car l’Italie a besoin de nouveaux marchés, dont le russe est le plus proche et le plus approprié pour les Italiens, a déclaré Alessandrello.

Etiquette: ;