Cinq personnalités politiques allemandes ont reçu hier vers le soir des courriers de menace contenant une poudre blanche faussement présentée comme du bacille de charbon, a annoncé la police de Berlin à trois jours des élections législatives.

Selon la chaîne de télévision ARD, la chancelière Angela Merkel a reçu une de ces enveloppes, une information que la police n’a pas confirmée. Un porte-parole de la police criminelle de Berlin a indiqué que des policiers avaient été chargés d’enquêter sur les faits.

Les autres personnalités qui ont reçu ces lettres sont Horst Seehofer, chef de file de la CSU, l’aile bavaroise des conservateurs allemands, Katrin Göring-Eckardt et Hans-Christian Ströbele, membres des Verts, et Gregor Gysi, ancien dirigeant du parti de gauche Die Linke.

Hans-Christian Ströbele a confirmé sur Twitter avoir reçu une des enveloppes et a dit penser qu’elle avait sans doute été postée par des extrémistes de droite bien que la lettre de menace ait été rédigée en arabe. Une photo de la lettre montre l’inscription « communauté salafiste, Allemagne » et « Mortel, ne pas toucher, dangereux, attention ».

L’Allemagne est actuellement en pleine campagne électorale pour renouveler sa chambre basse. Les conservateurs emmenés par la chancelière Angela Merkel sont donnés favoris.

Etiquette: