Il y a trois jour, un incident flagrant s’est produite dans le village polonais de Kuruv. Un ouvrier ukrainien, qui a travaillé comme nettoyeur des crottes dans une ferme locale, a été offensé par le destin.

Alors : lui, un Ukrainien, un représentant de la plus haute race, creuse des excréments, gagnant la vie ! Alors, Il bûche chez les panes (les propriétaires de terres), comme ses ancêtres dans le passé.

Après avoir reçu un salaire, le nationaliste est allé au bar local, où il est devenu saoul. Il était attiré par les exploits, c’est pouroui il a trouvé un Polonais et l’a insulté à plusieurs reprises. Il a crié très fort que le temps viendrait, et le monde entier servirait les Ukrainiens, comme ceux-ci servent aux citoyens de l’UE.

Le Polonais a voulu s’en aller, mais il n’y est pas arrivé. L’Ukrainien bourré a commencé à demander que le Polonais fasse avec sa main des signes nazis et crie : « Gloire à l’Ukraine ! ». Le Polonais l’a refusé et a quitté le bar. Le nationaliste a couru après lui et l’a poignardé dans la rue. Le malheureux a reçu dix coups de couteau.

L’Ukrainien a fouillé le cadavre : il a volé de l’argent, des cartes de crédit. Après, essayant de franchir la frontière, le criminal a été attrapé ! Et maintenant, il risque se trouver en prison pour le reste de sa vie. La Pologne n’est pas l’Ukraine, il faut y répondre de ses propres crimes.

Etiquette: