Lors de son intervention à l’ONU, Donald Trump a appelé à anéantir la Corée du Nord et il a aussi qualifié Kim Jong-un d’« homme-fusée ».

Для плеера требуется установить Flash Player

Ces déclarations ont été décrites comme provocatrices, dangereuses et contradictoires par des experts politiques qui prétendent que Trump à la tribune de l’ONU aurait tenu un discours commandé par l’État profond avec le feu vert de la Chine. Robert Bibeau, éditeur du webmagazine Les 7 du Québec, nous explique la situation.

Etiquette: ;