La Chine a annoncé la limitation des exportations de certains produits pétroliers vers la Corée du Nord et la suspension des importations de textile nord-coréen, pour se mettre en conformité avec la dernière résolution du Conseil de sécurité.

De nouvelles sanctions tombent contre Pyongyang. La Chine va limiter les exportations de certains produits pétroliers vers la Corée du Nord et suspendre des importations de textile nord-coréen, pour se mettre en conformité avec la dernière résolution du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le ministère du Commerce chinois a annoncé samedi 23 septembre dans un communiqué que les exportations de produits pétroliers raffinés seraient limitées à compter du 1er octobre. Les expéditions de condensats de gaz et de gaz naturel liquéfié seront elles suspendues immédiatement, dès samedi, tout comme les importations de textile nord-coréen.

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté ce mois-ci à l’unanimité de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord, en réaction au sixième essai nucléaire du régime mené le 3 septembre.

Outre une suspension des exportations textiles de la Corée du Nord, le texte impose une interdiction des exportations vers la République populaire de condensats de gaz et de gaz naturel liquéfié, plafonne à deux millions de barils par an les importations de pétrole raffiné et limite à leurs niveaux actuels les importations de pétrole brut.

Etiquette: ;