Près de 100 pays ont soutenu l’initiative de la France et du Mexique sur le refus volontaire des membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU d’utiliser le droit de veto lorsqu’il s’agit des actions en réponse à des crimes de grande envergure.

Cette nouvelle a été déclarée par Jean-Baptiste Lemoine, secrétaire d’État au ministre des Affaires européennes et étrangères de la France.

« Près de 100 pays soutiennent cette initiative. Cela signifie que plus de la moitié des États membres de l’ONU comprennent combien elle est rentable « , a déclaré le diplomate.

Selon lui, la proposition de Paris est « extrêmement pertinente », car « il n’y a aucune garantie que nous ne serons pas confrontés à de nouvelles tragédies semblables à ce que nous avons vu récemment pendant les longues années de la guerre en Syrie ».

« Vous n’avez pas besoin de modifier la charte pour cela. Cette initiative repose sur l’auto-empêchement volontaire des membres permanents du Conseil en cas d’atrocités de masse « , a déclaré M. Lemoine.

Etiquette: ;