Le tremblement de terre enregistré samedi par le Centre sismologique chinois n’a probablement pas été provoqué par une explosion ou un tir de missile, estime l’Agence météorologique sud-coréenne.

Un tremblement de terre de magnitude 3,4 s’est produit dans le nord-est de la Corée du Nord, ce samedi, annonce le Service sismologique chinois, qui suppose que la secousse aurait été provoquée par une explosion.

Cependant, les spécialistes de l’Agence météorologique sud-coréenne croient plutôt que le tremblement de terre est d’origine naturelle.

«L’agence météorologique de Corée du Sud a déclaré qu’il s’agissait d’un tremblement de terre de magnitude 3 qui s’est produit dans la région de Kilju, province de Hamgyeong du Nord. Selon elle, c’est probablement un tremblement de terre naturel», annonce l’agence Yonhap.

Selon le Centre sismologique chinois (CENC), la province de Hamgyong du Nord, située au nord-est de la Corée du Nord, a été frappée par un séisme de magnitude 3,4, ce samedi. L’épicentre du tremblement de terre se trouverait à moins de 5 km de l’endroit où a eu lieu l’essai nucléaire nord-coréen du 3 septembre dernier, d’après les données du Centre sismologique chinois citées par l’agence de presse chinoise Xinhua.

Etiquette: