Le parti de droite nationaliste « Alternative pour l’Allemagne » (en allemand – AfD) a fait une percée historique pendant les législatives de dimanche. Les nationaliste ont brisé un tabou dans le pays qui se retrouve face à un nouveau défi selon les mots d’Angela Merkel.

Le bloc conservateur CDU-CSU d’Angela Merkel a remporté dimanche les législatives allemandes avec 33 % des voix, a annoncé la commission électorale centrale du pays après dépouillement des 100 % des suffrages.

Mme Merkel s’est assuré un quatrième mandat consécutif à la tête du gouvernement mais devra lancer des difficiles négociations pour former une nouvelle coalition et former le prochain gouvernement. Ce n’est qu’après la création d’une nouvelle coalition qu’Angela Merkel sera formellement désignée chancelière pour une quatrième fois.

L’annonce officielle sur les résultats des élections sera faite aujourd’hui.

La répartition des 600 à 700 sièges de députés doit encore s’affiner en raison de la complexité du mode de scrutin allemand.

Les élections fédérales se sont tenues en Allemagne le 24 septembre 2017. Au total, 42 partis se disputaient les votes des quelque 61,5 millions d’électeurs appelés aux urnes pour élire leurs députés au Bundestag.

Etiquette: ; ;