Une série de frappes iraniennes à proximité de la frontière entre la Syrie et l’Irak a visé des postes de commandement ainsi que plusieurs véhicules des djihadistes.

Des drones des Gardiens de la révolution islamique, armée d’élite de l’Iran, ont effectué une série de frappes contre les positions de Daech à proximité de la frontière entre la Syrie et l’Irak, a communiqué dimanche la chaîne IRINN.

L’attaque a permis de détruire plusieurs postes de commandement ainsi qu’un nombre important de véhicules appartenant au groupe djihadiste, ajoute le média iranien, sans pour autant citer la date à laquelle la frappe a été menée.

Fin juin, suite à des attentats meurtriers revendiqués par Daech à Téhéran, qui ont fait 17 victimes, les Gardiens de la révolution iraniens ont tiré six missiles sol-sol de moyenne portée sur des positions des terroristes de Daech dans la province de Deir ez-Zor, en Syrie.

Etiquette: ; ;