Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a salué, lundi, les efforts déployés par Riyad visant à unir l’opposition syrienne avant le début du prochain round de négociations portant sur la crise syrienne.

C’est ce qui ressort de l’allocution de Lavrov prononcée à l’occasion du Nouvel an de l’Hégire, selon le site de la chaîne « Russia Today. »

«Nous saluons les efforts fournis par l’Arabie saoudite, avant la poursuite de le processus de Genève afin d’unir l’Opposition (syrienne) sur des bases constructives pour mener des négociations directes avec le régime syrien», a-t-il déclaré.

Il a noté que les quatre zones de désescalade établies, en résultat des négociations d’Astana, sous l’égide des 3 Etats garants, à savoir la Russie, la Turquie et l’Iran, et avec la participation des Etats-Unis et de la Jordanie, «enregistrent une réduction significative du niveau de la violence. Les opérations de reconstruction des installations détruites y ont déjà commencé».

A la mi-septembre courant, les Etats garants du processus d’Astana ont annoncé être parvenus à un accord visant à établir une zone de désescalade dans la province d’Idleb (nord), conformément à une convention signée en mai dernier.

Le mois précédent, l’envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a annoncé que l’ONU planifie un nouveau round de négociations de Genève, au cours du mois d’octobre prochain, sans mentionner de date spécifique.

Etiquette: ; ;