Le parquet iranien a entamé l’enquête contre le fondateur du messager de Telegram Pavel Dourov, annone l’agence de presse iranienne ISNA.

Selon le parquet, le messager, dont les messages sont chiffrés, est utilisé par les extrémistes et sert également à répandre la pornographie enfantine et le trafic de drogue. Le procureur Abbas Jafari Dolatabadi a déclaré que Telegram fournit des services non seulement aux utilisateurs ordinaires, mais aussi aux trafiquants de drogues et de personnes.

En réponse, Dourov, cité par l’agence, a déclaré que ce ne sont pas les vraies raisons, mais le messager bloque le contenu des terroristes en Iran. Il a également déclaré que les accusations ne sont pas représentatives, car en Iran Telegram est utilisé plusieurs millions de personnes.

En même temps, on ne sait pas comment l’Iran traduira en justice Durov, qui se trouve loin en dehors des frontières de cette république.

Etiquette: ;