Une unité du Hachd al-Chaabi [Mobilisation Populaire] a découvert jeudi un cimetière contenant les restes d’environ 40 membres Daech près de Tal Afar, à l’ouest de la ville de Mossoul ; capitale de la province de Ninive, dans le nord de l’Irak.

« Au cours des opérations de reconnaissance et de recherche à Tal Afar et ses environs, un de nos détachements a trouvé un cimetière appartenant à des éléments de l’organisation terroriste Daech, près du quartier al-Askari », a déclaré à Anadolu, le capitaine Moussa Ali Joulaq, un officier du Hachd à Tal Afar.

« Le cimetière contient les restes d’environ 40 éléments de l’organisation, y compris des femmes et des terroristes étrangers, selon les pierres tombales sur ces sépultures », a ajouté l’officier irakien, tout en notant que quelques noms sur les pierres tombales étaient inscrits en caractères étrangers, proches des caractères latins, et pourraient appartenir à des combattants originaires de Russie ou de la Tchétchénie.

« Les écritures au-dessus de ces tombes indiquent que les membres de Daech ont été tués au début et au milieu de cette année, probablement lors des frappes aériennes, et pas pendant la libération de Tal Afar », a précisé le capitaine Joulaq.

Le 31 août, le Premier ministre Haider al-Abadi a annoncé la libération de la totalité de la province de Ninive, à la suite à la libération de la localité d’Ayadiyah dans le district de Tal Afar, dernier bastion de Daech duquel l’organisation terroriste s’était emparée le 10 juin 2014.

Etiquette: ; ;