Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne n’aura pas lieu, a affirmé aujourd’hui le porte-parole du gouvernement espagnol Inigo Mendez de Vigo à deux jours de la consultation que l’exécutif catalan promet d’organiser coûte que coûte.

J’insiste sur le fait qu’il n’y aura pas de référendum le 1er octobre », a déclaré Mendez de Vigo lors d’une conférence de presse à l’issue du conseil des ministres.

Il a réitéré la position du gouvernement de Madrid, selon qui la consultation organisée par l’exécutif catalan est illégale et anticonstitutionnelle. Les autorités centrales ont saisi des millions de bulletins de vote, arrêté des dirigeants séparatistes et envoyé des milliers de policiers en renfort dans la région du nord-est de l’Espagne pour empêcher le déroulement du scrutin.

Madrid estime avoir pris suffisamment de mesures pour ôter toute crédibilité au référendum. Le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, assure au contraire que sa région est préparée au scrutin.

Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne n’aura pas lieu, a affirmé aujord’hui le porte-parole du gouvernement espagnol Inigo Mendez de Vigo à deux jours de la consultation que l’exécutif catalan promet d’organiser coûte que coûte. « J’insiste sur le fait qu’il n’y aura pas de référendum le 1er octobre », a déclaré Mendez de Vigo lors d’une conférence de presse à l’issue du conseil des ministres.

Il a réitéré la position du gouvernement de Madrid, selon qui la consultation organisée par l’exécutif catalan est illégale et anticonstitutionnelle.

Etiquette: