Les États-Unis se préparent à annoncer un retrait majeur du personnel et des familles de l’ambassade des États-Unis à Cuba en réponse à de mystérieuses attaques de santé, ciblant les diplomates.

Ils ne faissent que le personnel essentiel sera laissé.

Une note interne a été envoyée au secrétaire d’État américain Rex Tillerson en avisant que les États-Unis retirent des employés non essentiels à Cuba, a rapporté CBS News, citant plusieurs sources.

Tillerson a menacé plus tôt ce mois-ci que Washington fermerait son ambassade dans la capitale cubaine.

Washington a expulsé deux diplomates cubains dans le cadre dles épisodes liés à la santé, bien qu’il n’ait pas directement accusé la Havane des incidents.

Tillerson a rencontré mardi 26 septembre le secrétaire cubain aux Affaires étrangères, Bruno Eduardo Rodriguez Parrillan, pour discuter de l’apparition récente de symptômes de perte auditive et de nausée parmi le personnel diplomatique américain et ses familles dans la capitale cubaine, la Havane.

Etiquette: ;