Le président français Emmanuel Macron a invité le premier ministre irakien Haider Al-Abadi le 5 octobre à Paris, proposant que la France « aide l’Irak pour ne pas laisser les tensions s’installer » avec le Kurdistan irakien, avec lequel la France « entretient des relations d’amitié », a indiqué l’Elysée.

Le président Macron s’est entretenu par téléphone avec M. Al-Abadi le 27 septembre sur les suites du référendum d’indépendance du 25 septembre au Kurdistan irakien.

« Emmanuel Macron a rappelé l’importance de préserver l’unité et l’intégrité de l’Irak tout en reconnaissant les droits du peuple kurde. Toute escalade doit être évitée », a commenté la présidence française.

« Face à la priorité que constitue la lutte contre Daech et la stabilisation de l’Irak, les Irakiens doivent rester unis », estime l’Elysée.

Les deux dirigeants comptent discuter la semaine prochaine de ce référendum mais aussi d’un renforcement de la coopération entre la France et l’Irak.

Etiquette: ;