Le porte-parole du ministère chinois des Affaires Etrangères, Lu Kang, a indiqué, vendredi, que son pays voudrait percevoir des « intentions sincères » des parties concernées par le dossier de la Corée du Nord.

C’est ce qui a été indiqué lors d’une conférence de presse, en réponse aux déclarations de la conseillère du Département américain d’Etat, Susan Thornton, indiquant que Washington ne compte pas détruire la Corée du Nord ou changer son système.

Kang a souligné que la Chine attend la concrétisation de ces déclarations, considérant qu’elles donnent de bons signes quant à la résolution pacifique de la question du programme nucléaire nord-coréen.

Il a poursuivi que son pays encourage de telles initiatives, appelant Pyongyang à collaborer pour alléger la tension.

Thornton avait déclaré que Washington ne compte pas détruire la Corée du Nord ni changer son système, ajoutant que son pays ne cherche pas des prétextes pour déployer ses forces militaires sur les frontières coréennes.

Elle a également souligné que faire pression sur Pyongyang pourrait aider à reprendre les négociations.

Le 12 septembre courant, le Conseil de Sécurité a approuvé, à l’unanimité, une résolution américaine imposant une série de nouvelles sanctions à la Corée du Nord, en raison de la poursuite par cette dernière de ses programmes nucléaires et balistiques.

Etiquette: