Le groupe terroriste Daech a revendiqué dimanche soir l’attaque de la gare Saint-Charles de Marseille au cours de laquelle deux femmes ont été tuées par un homme armé d’un couteau.

Daech a revendiqué l’attentat commis à la gare Saint-Charles de Marseille en début d’après-midi qui a coûté la vie à deux passantes, a signalé BFMTV, se référant à l’organe de propagande du groupe terroriste.

Précédemment, le dirigeant français a exprimé son indignation face à cet acte de cruauté sans bornes, et a remercié les officiers de Sentinelle qui ont abattu l’assaillant. L’agresseur s’avère être connu des services de police «pour des faits de droit commun», ont déclaré à l’AFP des sources proches de l’enquête.Un homme a agressé des passants avec un couteau à la gare Saint-Charles de Marseille, dimanche 1er octobre vers 13h45. L’agresseur a poignardé deux personnes et aurait crié «Allahou akbar», selon France Info. Des militaires de l’opération Sentinelle ont ouvert le feu sur lui. Les deux victimes étaient des femmes, a signalé l’agence Reuters.

Etiquette: ;