Le défenseur du FC Barcelone Gerard Piqué s’est dit prêt à quitter l’équipe espagnole si le fait qu’il est Catalan pose problème à la direction nationale.

Il a fait cette déclaration au soir du référendum d’autodétermination qui s’est tenu en Catalogne malgré l’opposition de Madrid.

Gerard Piqué, défenseur du FC Barcelone, qui a dû disputer un match du championnat d’Espagne de football le jour du référendum catalan, s’est prononcé pour le droit de la Catalogne à l’autodétermination avant d’évoquer la possibilité de quitter l’équipe espagnole avant 2018 si sa prise de position gênait la Fédération espagnole de football.

«C’était une journée difficile. Les photos de la police et de la Garde civile en disent long. Je me sens Catalan plus que jamais. Je me sens fier des habitants de la Catalogne […]. Si le sélectionneur [Julen Lopetegui, ndlr] ou toute autre personne de la Fédération pensent que je suis un problème ou que je gêne, je n’aurai pas de problème à faire un pas de côté et à quitter la sélection avant 2018», a indiqué M.Piqué.

Il a toutefois estimé qu’il pouvait toujours porter le maillot de l’Espagne parce que de nombreux Espagnols croient à la démocratie et «sont en total désaccord avec les faits qui se sont produits en Catalogne».

Gerard Piqué a participé dimanche à un match de la 7e journée du Championnat d’Espagne opposant le FC Barcelone à Las Palmas. Le match a été joué devant des tribunes vides sur décision du Barça qui souhaitait protester contre les heurts opposant la police aux partisans du référendum catalan. Le match s’est soldé par une nouvelle victoire du FC Barcelone (3-0).

L’international espagnol (91 sélections), champion du monde (2010) et d’Europe (2012) avec la Roja doit prendre sa retraite internationale à l’été 2018, après le Mondial.

Etiquette: ;